Le Débat F.F.D

Le « débat » tel qu’il a été imaginé par la Fédération Francophone de Débat possède ses propres règles. Ces règles sont les mêmes pour les permanences, les Chocs et le Championnat du monde de débat.

Tout débat oppose à chaque fois deux équipes respectivement dénommées « gouvernement » et « opposition ». Chacune de ces équipes est composée de quatre orateurs. Le gouvernement comporte un premier ministre, deux ministres et un secrétaire général; l’opposition, un chef de l’opposition, deux députés et un secrétaire général.

cropped-961009_555193977909813_287956025_n.jpg

La motion
Souvent en lien avec l’actualité, le sujet est communiqué aux candidats une heure avant le début du débat. Durant ce délai, les orateurs sont amenés à réfléchir à la manière dont il convient d’appréhender le sujet en tenant tout autant compte  des arguments qu’ils avanceront que de ceux qui leur seront opposés par leurs adversaires. Chaque équipe doit travailler de manière solidaire afin que la démonstration qui se dégage des discours prononcés par chacun de orateurs constituant l’équipe soit la plus cohérente possible.

HD-0805

Les acteurs

Le gouvernement est composé d’un premier ministre, de deux ministres et d’un secrétaire général. Le premier ministre contextualise et problématise le sujet, définit ses termes, annonce le plan de son équipe, et présente le premier argument de cette-dernière. Les ministres commencent leur discours en réfutant le discours du débatteur qui les a précédés puis développent chacun l’un des arguments de leur équipe. Le secrétaire général résume les arguments du gouvernement et conclut. Le gouvernement est libre de définir le sujet comme il l’entend. Toute définition trop restrictive est néanmoins prohibée.

L’opposition est composée d’un chef de l’opposition, de deux députés et d’un secrétaire général. Le chef de l’opposition reprend la définition des termes du sujet donnée par le premier ministre du gouvernement, réfute l’argument présenté par ce dernier, annonce le plan de son équipe et présente le premier argument de cette-dernière. Les députés commencent leur discours en réfutant le discours du débatteur qui les a précédés puis développent chacun l’un des arguments de leur équipe. Le secrétaire général résume les arguments de l’opposition et conclut.

HD-0903

Championnat F.F.D 2013 – Gouvernement

La prise de parole

Le gouvernement ouvre le débat par l’intermédiaire de son premier ministre. Une fois le discours du premier ministre terminé, le chef de l’opposition prend la parole. Lui succède le deuxième ministre du gouvernement, puis le deuxième député de l’opposition ; le secrétaire général du gouvernement puis celui de l’opposition.

Romain Hugo Chavez

Romain Bouvier (Paris II Panthéon-Assas)

Le discours

Chaque discours dure six minutes et se divise en trois parties :

– Une « minute protégée » durant laquelle personne n’est autorisé à interrompre l’orateur.

– Quatre « minutes libres » durant lesquelles les membres de l’équipe adverse peuvent à tout moment intervenir en posant des questions à l’orateur. Chaque participant doit impérativement accepter de répondre à au-moins deux questions.

– Une « minute protégée » durant laquelle l’orateur conclut sans être interrompu.

HD-0886

Le président

Romain Decharne, Président de la F.F.DLe président de l’assemblée parlementaire a la lourde tâche d’arbitrer les débats. Il intervient chaque fois que des débordements surviennent et veille  à ce que le temps de parole de chacun soit respecté. Il est le garant de la fluidité et de la qualité des débats.

Choc Assas contre Polytechnique du 20 décembre 2012

Le jury

Le jury, également appelé « comité exécutif », est composé de trois à cinq membres siégeant au premier rang du public. Il a pour principale fonction de désigner l’équipe victorieuse. Le jury tient compte d’un certain nombre de critères parmi lesquels figurent notamment l’esprit d’équipe, l’éloquence, la qualité de l’argumentation, la structure du discours, le charisme, la qualité des questions posées et des réponses qui y sont apportées…

HD-1778

Jury – Championnat du monde de débat 2013

Le public

Le public est divisé en deux groupes parlementaires. Dans la partie droite de la salle se trouvent les spectateurs qui sont « plutôt favorables » au projet de loi. Dans la partie gauche, ceux qui sont « plutôt contre ». Les indécis prennent place au centre de la pièce. Chaque groupe parlementaire possède son propre représentant. Une fois le débat terminé, les chefs de groupes parlementaires disposent chacun d’un temps de parole de trois minutes pour exposer leurs vues et expliquer les raisons de leur ralliement au gouvernement ou à l’opposition. Avant l’intervention du premier chef de groupe parlementaire, le président du jury invite les spectateurs qui étaient indécis au début du débat, ou ceux dont la position a évolué en cours de débat, à rejoindre leurs nouveaux rangs.

579132_1394582530774198_416706671_n