Règlement

10409653_238033449729217_6404972414441639078_n

Fonctionnement du Championnat 2015

Les inscriptions au Championnat du monde de débat francophone se font en binôme. Chaque université a la possibilité d’envoyer 6 binômes au Championnat 2015.

Le déroulement du championnat

Le Championnat du monde de débat se déroule de la manière suivante : des tours qualificatifs, des quarts de finale, des demi-finales, une finale. Chaque délégation participe au minimum à quatre débats (tours qualificatifs). A l’issue des tours qualificatifs, les délégations ayant obtenu la meilleure notation sur les quatre débats combinés sont sélectionnées pour participer aux quarts de finale. Seules seize binômes participent aux quarts de finale. A l’issue des quarts de finale et des demi-finales, les délégations ayant obtenu la meilleure notation sont sélectionnées pour participer à la finale. Seules quatre délégations participent à la finale.

Les sujets débattus

Les sujets sont choisis soit en raison du lien étroit qu’ils entretiennent avec l’actualité du moment, soit parce qu’ils traitent de sujets de société importants. Voici les intitulés de plusieurs sujets tombés lors de la première édition du championnat : « Cette convention rétablirait la peine de mort » ; « […] légaliserait le cannabis » ; « […] légaliserait le mariage forcé » ; « […] rétablirait le service militaire » ; […] interdirait la cigarette ».

Le temps de préparation laissé aux candidats

Chaque débatteur dispose d’une heure de préparation pour chaque sujet A la différence de tous les autres concours d’éloquence existant, la Fédération Francophone de Débat a fait le choix d’axer son championnat principalement sur les qualités d’improvisation et de réactivité des candidats. Le Championnat du Monde de la Fédération Francophone est un concours d’éloquence et de débat, en aucun cas un concours de rédaction écrite ! Les règles du concours ont donc été conçues de telle façon que les orateurs ne puissent pas lire un discours pré-rédigé en se contentant d’y mettre le ton ; ce qui ne veut pas dire que les candidats n’ont pas le droit d’avoir des notes !

Les critères de jugement

Les juges statuent essentiellement au regard des critères suivants : respect par les candidats de la forme du « débat FFD », justesse de l’argumentation, réfutation de l’argumentation adverse, aisance orale, charisme, aptitude à convaincre le jury et à le séduire. Les candidats ne doivent pas perdre de vue qu’ils participent à un concours où la forme est aussi importante que le fond. Par conséquent, une argumentation parfaite ne constitue pas une bonne prestation si elle est exprimée de façon terne. A l’inverse, un discours réalisé avec beaucoup d’aisance mais mal ou trop peu fondé ne constitue pas non plus une prestation de qualité.

La composition des jurys

Les jurys sont composés d’au minimum deux juges. Les juges ont une grande expérience du « débat FFD ». Ils sont avocats, Professeurs d’écoles ou d’universités, Professeurs d’art oratoire, anciens vainqueurs de « concours FFD » ou Présidents d’associations membres du réseau de la Fédération Francophone de Débat. Les critères sur lesquels les juges se fondent sont ceux énoncés précédemment. La délibération se fait en l’absence des candidats et du public de la salle. Les causes d’exclusion et d’élimination Tout candidat qui ne se conforme pas au présent règlement où dont le comportement apparaît comme étant en antagonisme avec les valeurs de l’association est exclu du Championnat. Cette exclusion entraîne l’élimination de la délégation à laquelle il appartient. Toute absence d’un candidat ou tout retard supérieur à trente minutes après appel de son nom entraîne la même sanction.

Le débat proposé par la Fédération Francophone de Débat

La motion

Souvent en lien avec l’actualité, le sujet est communiqué aux candidats une heure avant le début du débat. Durant ce délai, les orateurs sont amenés à réfléchir à la manière dont il convient d’appréhender le sujet en tenant tout autant compte des arguments qu’ils avanceront que de ceux qui leur seront opposés par leurs adversaires. Chaque équipe doit travailler de manière solidaire afin que la démonstration qui se dégage des discours prononcés par chacun de orateurs constituant l’équipe soit la plus cohérente possible.

Les acteurs

Le gouvernement est composé d’un premier ministre, de deux ministres et d’un secrétaire général. Le premier ministre contextualise et problématise le sujet, définit ses termes, annonce le plan de son équipe, et présente le premier argument de cette-dernière. Les ministres commencent leur discours en réfutant le discours du débatteur qui les a précédés puis développent chacun l’un des arguments de leur équipe. Le secrétaire général résume les arguments du gouvernement et conclut. Le gouvernement est libre de définir le sujet comme il l’entend. Toute définition trop restrictive est néanmoins prohibée. L’opposition est composée d’un chef de l’opposition, de deux députés et d’un secrétaire général. Le chef de l’opposition reprend la définition des termes du sujet donnée par le premier ministre du gouvernement, réfute l’argument présenté par ce dernier, annonce le plan de son équipe et présente le premier argument de cette-dernière. Les députés commencent leur discours en réfutant le discours du débatteur qui les a précédés puis développent chacun l’un des arguments de leur équipe. Le secrétaire général résume les arguments de l’opposition et conclut.

Le discours

Chaque discours dure cinq minutes et se divise en trois parties : – Une « minute protégée » durant laquelle personne n’est autorisé à interrompre l’orateur. – Trois « minutes libres » durant lesquelles les membres de l’équipe adverse peuvent à tout moment intervenir en posant des questions à l’orateur. Chaque participant doit impérativement accepter de répondre à au-moins une question. – Une « minute protégée » durant laquelle l’orateur conclut sans être interrompu.

Les frais à la charge des participants

Les frais d’inscriptions obligatoires pour le Championnat 2015 pour chaque participant est de 30 euros.

Chaque participant au Championnat se doit de financer ses frais de transports (billets de train, d’avion).

Chaque participant est en charge de son hébergement à Paris pour la durée du Championnat. D’ici quelques mois, selon le nombre d’équipes étrangères, les organisateurs du Championnat seront ravis de vous orienter et de vous aider dans les choix d’hébergement. Nous travaillerons également à la réduction des frais d’hébergement selon les partenaires que nous aurons et selon le nombre d’équipes étrangères.

Le Comité d’organisation du Championnat 2015 propose aux participants de leur fournir un Pass illimité pour les transports en commun dans Paris pour la semaine du Championnat. Ce Pass coûte 25 euros par participant. Si le participant en a fait la demande, il lui sera remis lors de la Cérémonie d’ouverture.

Les Universités de certains débatteurs ou certains organismes régionaux ou nationaux peuvent aider au financement des différents frais engagés pour le Championnat.

Tous les débatteurs, juges et accompagnateurs sont invités à participer gratuitement aux différentes activités prévues pendant la semaine du Championnat (Master Class, soirées, pique-nique, etc.)

Chaque participant disposera au minimum d’une demi-journée libre durant la semaine et il lui sera proposé diverses activités pour découvrir Paris.

Le calendrier

L’édition 2015 du Championnat du monde de la Fédération Francophone de Débat se déroulera du lundi 18 au vendredi 22 mai 2015. Les tours qualificatifs se dérouleront les lundi 18, mardi 19 et mercredi 20 mai. Les demi-finales, le jeudi 21 mai. La finale, le vendredi 22 mai. La Fédération Francophone de Débat se réserve le droit d’apporter des modifications à ce calendrier.

Vous trouverez toutes ces informations dans l’onglet « Débats FFD » de notre site internet.