La révision du Procès Jésus

Paris. 8 décembre 2014. 

Si le public a pris d’assaut la petite salle lambrissée, allant jusqu’à se battre dans une queue qui serpentera pendant une heure durant, c’est que ce soir, on n’y juge pas n’importe qui. En cette fin de la journée de l’immaculée conception, c’est au tour de Jésus de Nazareth de passer, pour une quatrième fois devant l’implacable machine judiciaire.

_MG_9235

Mais ce soir, point de croix, ni de suaire, ni de larmes. Ce soir, c’est la Fédération Francophone de Débat qui régale. Et qui propose un menu de choix. A l’accusation, deux étudiants, orateurs de talent d’Assas et de la Sorbonne: Edgar Dauviau et Mattéo Maestracci.

_MG_9384

_MG_9568

Ils seront soutenus dans leur rôle par le ténor Jean-Yves Leborgne.

_MG_9757

Face à eux, à la défense, deux autres étudiants, représentant Assas et Science Po : Romain Decharne et Guillaume Chomette.

_MG_9465

_MG_9709

Enfin Maître Fedida vient encadrer l’attelage.

_MG_9808

Entre eux, un jury d’exception implacable, Madame le Professeur Astrid Marais, le premier avocat général près la chambre criminelle de la Cour de cassation, Monsieur Didier Boccon Gibod, le tout placé sous la bienveillante présidence de Monsieur Jean-Louis Debré, président du Conseil constitutionnel.

_MG_9992

Le cadre posé, passons au plat principal. L’accusation, féroce, défend l’aspect révolutionnaire de la vie de Jésus, et les nombreuses lois que ce dernier aurait violé. La défense, elle, soutient que Jésus était en fait un résistant, motivé par une volonté de partager l’amour. Des plaidoiries placées sous le signes des taquineries et autres escarmouches, les avocats et les greffiers allant jusqu’à taquiner le Président du jury.

En dessert enfin, deux somptueuses plaidoiries de deux grands avocats. Les mots s’envolent, se répondent, les arguments explosent dans ce que Mme Astrid Marais qualifiera de show pyrotechnique. En enfin, que serait un repas sans le sacro-saint digestif ?

Après une suspension de séance, le jury revient nous communiquer le résultat de leurs délibérations : Jésus est acquitté ! Félicitation à Romain Decharne et Guillaume Chomette pour leur victoire avec ce premier acquittement!

Guillaume Chomette est, quant à lui, élu meilleur orateur ! Nos plus vives félicitations à tous les plaideurs, nos plus sincères remerciements au jury et au public, toujours plus nombreux.