La Côte d’ivoire

L’Association des étudiants juristes de Côte d’ivoire (AEJCI)

Présentation générale de l’AEJCI

L’Association des Etudiants Juristes de Côte d’Ivoire (AEJCI) est une association apolitique, laïque, non syndicale et à but non lucratif qui regroupe les étudiants inscrits dans les Facultés de Droit des Universités publiques et privées de Côte d’Ivoire. L’AEJCI a été créée, en 1999, à l’initiative des étudiants de la Faculté de Droit de l’ex Université de Cocody. Initialement dénommée AEUFR-SJAP, elle a pris la dénomination  « AEJCI » à l’occasion de son extension aux autres Universités publiques et privées de Côte d’Ivoire. L’AEJCI est organisée en sections, représentant chacune une Université, chapeautées par un Bureau Exécutif National. Elle compte, à ce jour, plus de trois milles (3.000) membres issus des sept sections existantes : UFHB de COCODY, FUPA, UA, NORD-SUD, UMECI, U-Alassane OUATTARA de BOUAKE, UIA. L’AEJCI jouit d’une excellente renommée auprès des autorités administratives des Universités où sont installées des sections, auprès des autorités publiques nationales et des organismes privés nationaux et internationaux installés en Côte d’Ivoire.

L’AEJCI est reconnue par le Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme qui ,n’a pas hésité à l’associer à la cérémonie de célébration du 52ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, qui s’est déroulée cette année à YAMOUSSOUKRO. L’AEJCI bénéficie, à l’occasion de toutes ses activités, du soutien des autorités administratives des Universités dans lesquelles elle est implantée. Cela s’est traduit notamment par l’octroi de moyen matériels (mise à disposition de salles, fourniture de matériel logistique, assistance , conseils…) et financiers pour l’organisation de ses activités. L’AEJCI a reçu, à plusieurs reprises, du soutien de l’ambassade des Etats Unis d’Amérique traduit par des dons de documents et des séminaires de formation. La Division des Droits de l’Homme de l’ONUCI a ouvert et équipé, pour le compte de l’AEJCI, le Centre National de Documentation et d’Information sur les Droits de l’Homme. La 8ème édition de la Cérémonie d’excellence de l’AEJCI a été sponsorisée par l’organisation BENIAN International.

Au vu de tout ce qui précède, l’AEJCI apparaît comme le lieu privilégié pour la formation associative et la maturation de l’étudiant juriste.

Les objectifs de l’AEJCI

L’Association des Etudiants Juristes de Côte d’Ivoire a pour objectifs principaux :
– La promotion du travail et de l’excellence en milieu universitaire.
– La promotion et la défense des Droits de l’Homme.
– Le développement du sens de la responsabilité au sein de la jeunesse estudiantine à travers des séminaires de formation, des ateliers de réflexion et des stages pratiques.
– L’insertion socioprofessionnelle des étudiants à l’issue de leur formation académique.

Les activités réalisées par l’AEJCI

L’Association des étudiants Juristes de Côte d’Ivoire organise, chaque année, un grand nombre d’activités ; elle a quatre activités principales et permanentes : le Concours National Juriste en Herbe, le Concours International DENI SEGUI de plaidoirie sur les Droits de l’Homme, le Concours International Génie en Herbe OHADA et la Cérémonie annuelle d’excellence.

1.     La cérémonie deréception des nouveaux membres

Pour chaque début d’année académique, l’Association des étudiants Juristes de Côte d’Ivoire organise une cérémonie pour accueillir les nouveaux membres.

concours juristes en herbe2.     Le Concours National Juriste en Herbe

Le concours National Juriste en herbe met en compétition les étudiants des différentes Universités membres de l’AEJCI. Il porte sur des questions de culture juridique, d’une part, et de culture générale, d’autre part. Il est organisé en deux phases : les présélections et la phase finale. Lors des présélections, les équipes issues des différentes Universités s’affrontent, par niveau, sur des questions tirées des matières enseignées en cours (Droit Constitutionnel, Droit Civil, Droit International, Droit Commercial…). A l’issue des présélections, les meilleures équipes sont retenues pour participer aux phases finales qui se déroulent sous la supervision de professionnels du Droit. Contrairement aux autres Concours, celui là ne se tient, pour l’heure, qu’à l’échelle nationale.

avocat3.      Le Concours International DEGNI SEGUI de plaidoirie sur les Droits de l’Homme

Le Concours International DEGNI SEGUI de Plaidoirie sur les Droits de l’Homme met en compétition des étudiants issus des pays de la CEDEAO. A l’occasion de ce Concours, un cas pratique (fictif) faisant état de violations sur les Droits de l’Homme est soumis aux différentes équipes. Les candidats doivent se mettre dans la peau d’avocats internationaux pour, premièrement, assurer la défense du présumé violateur des Droits de l’Homme et deuxièmement, celle des présumées victimes de violations. Ce concours est très apprécié par les étudiants qui y voient une occasion de s’essayer au passionnant métier d’avocat et par les professionnels du métier qui y viennent découvrir des talents et éventuellement « chasser des tête ». Le concours se tient en deux phases. La phase éliminatoire, qui se déroule dans chaque Etat, permet de sélectionner les  meilleures équipes qui iront représenter leurs pays respectifs lors de la phase internationale.

concoursgenie en hebe4.       Le Concours International Génie en Herbe OHADA

Le Concours Internationale Génie en Herbe OHADA met en compétition des étudiants issus des Etats parties au traité  OHADA. Il consiste en un ensemble de questions relatives au Droit OHADA, à ses institutions et à l’histoire des pays membres de l’espace OHADA. Ce concours permet de faire connaitre.

ceremoniedexcellence5.     La Cérémonie annuelle d’excellence

L’AEJCI organise à la fin de chaque année académique une cérémonie au cours de laquelle sont récompensés les étudiants majors de promotion, les lauréats des différents concours organisés par l’AEJCI, quelques membres du personnel administratif et du corps professoral. Cette cérémonie offre aussi à l’AEJCI l’occasion de remercier publiquement les partenaires et les bienfaiteurs qui l’auront soutenu tout au long de l’année écoulée.
La cérémonie d’excellence voit généralement la participation de grand noms du monde juridique qui, profitant de l’occasion, prononcent une conférence sur un thème qui leur est proposé. C’est ainsi que la 8ème édition de la cérémonie, qui s’est tenue dans le mois de décembre 2013, a été parrainée par l’éminent Maitre, le Professeur Francis WANGA WODIE.

6.     Les concours inter-universitaires de débat et d’éloquence

L’AEJCI organise des concours inter- universitaire de débat d’éloquence et de plaidoirie. Ce concours constitue l’activité majeure de l’association. Mettant en opposition des débatteurs  des plaideurs. Ce concours a pour objectif principal de mettre en exergue l’art oratoire.

 L’organisation de l’AEJCI

L’AEJCI est animée par des sections installées dans les différentes Universités publiques et privées de Côte d’Ivoire. Les sections gèrent et animent la vie de l’association, au plan local. A l’échelle nationale, l’AEJCI est gérée par un Bureau Exécutif National (BEN), qui détermine la politique et les orientations de l’association. L’organisation interne des sections est calquée sur celle du BEN ; elle repose sur des commissions ayant des compétences sectorielles. Chaque commission est dirigée par un responsable, assisté d’un adjoint. Les responsables de commissions animent la vie des sections, sous la direction d’un Président de section, assisté par un Secrétaire Général. Les sections travaillent sous la direction du Bureau National. Chaque commission jouit de pouvoirs clairement définis et a son champ de compétence déterminé par un cahier de charges.

LE SECRETARIAT GENERAL

  • Convoque et dirige les réunions, avec le président de section;
  • Supervise les activités des commissions, reçois les rapports mensuels des commissions et rédige un rapport final pour chaque mois d’activités ;
  • Rédige et conserve les PV et les comptes rendus de réunions ;
  • Elabore avec le Président de section l’Ordre du Jour de chaque réunion ;
  • Travaille avec le Secrétaire à l’Organisation à créer un cadre favorable à la bonne exécution des missions des commissions ;
  • Sauvegarde et tient les archives de la section ;

LA TRESORERIE

  • Chargé de gérer la comptabilité de la section (enregistrement les mouvements financiers, tenue d’un fichier financier …);
  • Chargé d’élaborer des stratégies pour renflouer les caisses de la section ;
  • Assure l’exécution financière des activités de la section ;
  • Dresse mensuellement des bilans financiers de la section ;

SECRETARIAT A L’ORGANISATION

  • Elabore les meilleures stratégies pour  l’organisation pratique des activités de la section ;
  • Apporte aide et assistance aux différentes commissions dans l’exécution de leurs missions ;
  • Veille au maintien de l’ordre et au bon déroulement des réunions ;
  • Assure la bonne intégration et la répartition des nouveaux membres dans les commissions ;

SECRETARIAT A LA FORMATION

  • Chargé de la promotion de l’excellence au sein de la section ;
  • Chargé de créer un cadre de soutien académique à l’attention des membres ayant des difficultés de compréhension au cours de l’année académique;
  • Chargé de créer un cadre de soutien académique pour les membres à l’occasion des révisions et de la préparation des examens de fin d’année;
  • Organise des séminaires et des séances de formation pour la maturation des membres ;

SECRETARIAT A LA COMMUNICATION

  • Assure une mission générale de relais des informations au sein de l’association ;
  • Recueille  l’information et veille à sa bonne diffusion  à tous les échelons ;
  • Informe les membres, en temps réel, de l’actualité relative à l’association ;
  • Chargé de tenir la base de données de la section ;
  • Apporte assistance au Secrétaire Général dans la convocation des réunions ;
  • Travaille à la conception du journal de l’association et recherche les personnes susceptibles d’apporter un soutien en ce sens ;
  • Assure la couverture médiatique des activités de la section ;
  • Chargé de reconstituer et de tenir les archives médiatiques des l’association ;
  • Assure l’initiation des membres à l’utilisation des TIC ;
  • Assure de façon régulière des passages dans les amphithéâtres pour donner des informations ; mais aussi pour assurer le contact physique avec les membres et habituer les membres de la commission à la prise de parole en public ;
  • Organise périodiquement des sondages périodiques afin de suivre l’évolution de l’opinion des membres et des partenaires quant à l’association ;

SECRETARIAT AUX AFFAIRES EXTERIEURES

  • Chargé de mettre l’association en relation avec de nouveaux partenaires ;
  • Chargé de défendre et d’entretenir l’image de marque de l’association à l’extérieur ;
  • Elabore une politique visant à faciliter l’insertion socioprofessionnelle des membres de l’association ;
  • Veille au maintien de bons rapports avec le corps administratif de la Faculté ;

SECRETARIAT AUX AFFAIRES SOCIO – CULTURELLES

  • Veille à l’épanouissement et à la bonne intégration des membres ;
  • Chargé de bâtir un esprit d’union et de cohésion au sein de la section ;
  • Chargé d’organiser des activités récréatives et culturelles ;
  • Elabore des programme afin de résoudre les problèmes sociaux des membres ;

SECRETARIAT CHARGE DES DROITS DE L’HOMME

  • Chargé de la promotion des Droits de l’Homme ;
  • Vulgarise les instruments de défense des Droits de l’Homme ;
  • Organise des formations afin d’initier les membres à la connaissance et au respect des Droits de l’Homme ;
  • Chargé de mettre l’association en relation avec les organismes internationaux de défense des Droits de l’Homme, en collaboration avec le Secrétariat aux affaires extérieures.

Les universités membres de l’AEJCI

  • L’Université Félix HOUPHOUET BOIGNY DE COCODY.
  • L’Université Alassane OUATTARA de BOUAKE
  • L’Institut Universitaire d’Abidjan.
  • L’Université Nord-Sud.
  • L’Université de l’Atlantique (UA).
  • Les Facultés Universitaires Privées de Côte d’Ivoire (FUPA).
  • L’Université Méthodiste de Côte d’Ivoire.